AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Raccard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Raccard   Ven 8 Déc - 14:24

Raccard, n.m (dérivé du latin raccus) : Grand bateau en bois composé d'un seul mât. Le raccard était autrefois le bateau de prédilection des pirates.
(-> Orlamonde)


Raccard, n.m suisse : grange à blé.
( -> Vraie définition)

Raccard n. m. (irlandais Ceathrú na Francach, quart du français/ du rat) HIST. Impôt représentant un quart de la production auquel étaient soumis les irlandais lors de la domination normande. (Sed)


Raccard, e adj : Se dit d’un être particulièrement veule et fourbe. Ex : « Il était raccard comme un Gnocchi » (Don Camillo)
(-> Romain)

Raccard,
n.m pop : nom familier donné par les Vikings à leur drakkar, souvent
suite à la perte de leurs dents. Ex : Eric le Rouge aborda les cotes du
Groënland à bord de son raccard en 981.
(-> Noun)

Raccard

1. (n,
m) : Parfum pouvant se présenter sous différentes formes et couleurs.
Il sent bon ton parfum, Karine, c’est du Raccard Noir ? (De son
inventeur, R. Accard.)
2. (nom propre, masculin) : Célèbre pirate
du 16e (arrondissement), aussi connu sous le surnom de ‘Raccard Le
Rouge’, car il portait toujours son slip Superman par-dessus son
pantalon. On lui attribue comme hauts faits d’armes la mise à sac du
supermarché de Muflin, le sabotage des Charles-de-Gaulle (à la fois le
porte-avion et l’aéroport), la mise en ondes du club Dorothée et la
candidature de Sarkozy en 2007. Avec ce slip, Stou me fait penser à
Raccard.
(Déformation du français « raclure ».)
3. (nom propre,
sans doute masculin) : Politicien français des années 1980, Michel de
son prénom. Aucune citation car personne ne parle jamais de Michel
Raccard.
(Origine : voir ci-dessus.)
4. (n, m) : raccard,
orthographe modifié autorisé de ‘raccord’. Essentiellement utilisé sur
les claviers pour lesquels la touche ‘o’ manque. Ce raccard avait été
réalisé trap rapidement et ruinait taut le film de Ramain.
(De «
raccord », on vous dit.)
5. (nom propre, masculin) : Apéritif
alcoolisé que l’on peut siroter devant des films pernod qui sont des
pastiches. La Fan Absolue s’est servie un raccard et s’aperçut ensuite que la télé n’étant pas là elle était absinthe. (Du marseillais acar qui signifie « encore un petit pour la route et après je rentre voir bobonne ».
(->Jérôme)

Raccard :

(1) n.p. Boisson alcoolisée anisée de mauvaise qualité qu'on trouve
dans certains magasins à bas pris (Tout à 2 euros, etc..)
"- T'as vu ! C'est comme du Ricard, mais c'est du Raccard ! Et ça
coûte beaucoup moins cher!
- Erk !!! C'est imbuvable !!!"
(2) n.m. Par extension se dit de toute boisson alcoolisée de très
mauvaise qualité.
"La Villageoise c'est un vrai raccard."

(-> Tit-Vinz ?)


Dernière édition par Jérôme le Mar 19 Déc - 22:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jérôme

avatar

Nombre de messages : 1489
Age : 35
Localisation : Il n'y a que Maille qui Mayence.
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Raccard   Sam 9 Déc - 1:56

Je vois que le raccard alcoolisé a eu un franc succès, voire même un succès damné... (je divague, moi, depuis que mon verre de lunette est tombé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Raccard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rien de tel que jouer aux jeux ! :: Sujet 12 : Le jeu du dictionnaire (par Noun)-
Sauter vers: