AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Conte cruel (par François)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orlamonde

avatar

Nombre de messages : 886
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/05/2006

MessageSujet: Conte cruel (par François)   Dim 15 Avr - 14:35

CONTE CRUEL

Il y avait une fois, il n'y a pas si longtemps que cela, un pauvre paysan qui avait eu sept enfants. Ils étaient fort pauvres et déployaient des trésors d'imagination pour faire bouillir la marmite; ils vivaient au milieu des bois dans un hameau de misérables cabanes construites de leurs mains.
Leur seul espoir était leur petit dernier: bien que chétif et fort naïf c'était le plus fin et le plus avisé de tous leurs enfants. Il ne s'égara point dans des chemins de traverse comme ses frères et sœurs qui eurent le même destin que leurs parents. Il fit de brillantes études et grâce à son labeur acharné, à sa vive intelligence et à son art oratoire il parvint, à la grande fierté de toute sa famille à quitter les bas fonds de la société.
Le Prince toujours soucieux de montrer qu'il savait reconnaître les mérites de ses sujets l'encouragea dans ses entreprises. Enfin vint le grand jour où il l'appela dans son palais afin qu'il chante ses louanges auprès des petites gens de la contrée.
Ne se sentant plus de joie, Omar laissa paraître sa joie dans toutes les gazettes du pays et il fit maintes apparitions dans les étranges lucarnes, devenant le héros de ses anciens compagnons de misère.
Mais les courtisans et notamment le pandore en chef, ne supportaient pas qu'un homme de si basse extraction put occuper un poste si élevé et Omar comprit bien vite que la voie royale qu'il avait cru voir s'ouvrir devant lui était truffée d'embûches et de chausses trappes qu'il ne savait pas éviter. Les valets du pouvoir intriguèrent tant et si bien qu'Omar tomba en disgrâce et que le Prince se résolut à le renvoyer chez lui.
Fort déconfit, Omar comprit enfin que l'on ne peut pas impunément fréquenter le soleil quand on vient du peuple d'en bas et il reprit sa place parmi les honnêtes gens jurant (mais pour combien de temps?) qu'on ne l'y reprendrait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orlamonde

avatar

Nombre de messages : 886
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/05/2006

MessageSujet: Re: Conte cruel (par François)   Dim 15 Avr - 21:29

Est-ce que tu as pensé à notre ex-ministre de l'égalité des chances en écrivant ce conte, ou pas du tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois pirodon



Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Conte cruel (par François)   Dim 15 Avr - 23:10

Il se pourrait que tu aies vu juste.
Il se trouve que j'ai eu l'occasion de le rencontrer plusieurs fois car il avait été élève de l'école Léo Lagrange où j'ai passé quelques années; il y revenait de temps à autre et, donc, je le connais un peu.
Sa nomination comme ministre ne m'avait pas étonné mais j'avais des doutes sur ses capacités à assumer un tel rôle; son attitude récente ne me surprends guère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conte cruel (par François)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conte cruel (par François)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eve sur la balançoire - Conte cruel de Manhattan de Nathalie Ferlut
» ARSENEAULT, Philippe - Zora, un conte cruel
» Conte d'un destin cruel. (+ modif fin)
» My Dickens is not rich! A la recherche d'éditions françaises
» Double tournois de François de Bourbon-Conti [WM n° 7974]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rien de tel que jouer aux jeux ! :: Sujet 15 : Il était une fois... (par Orlamonde)-
Sauter vers: