AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le dictionnaire de rien de tel (définitions gagnantes )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tontonstou



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Le dictionnaire de rien de tel (définitions gagnantes )   Mer 24 Oct - 20:25

Sur ce topic, on rassemblera toutes les définitions plébiscitées pour élaborer un magnifique dictionnaire, de grande qualité je le sais déjà !!

Contributeurs : (scores mis à jours le 05/03/2008)

Jérôme : 8
Yma/Amy, : 5
Tit-Vinz : 4,5
Orlamonde : 4
Sed, François, Tchoumy: 3
Clémentine, Plaf, la maman d'Amy, Bibz : 1
Lechatdesvoisins : 0 (il serait bon qu'il se ressaisisse et se mette à participer Wink)


Dernière édition par le Lun 29 Oct - 2:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tontonstou



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Le dictionnaire de rien de tel (définitions gagnantes )   Mer 24 Oct - 20:27

Bonjour (Plaf & Orlamonde)

1) Prénom rarement choisi pour des raisons évidentes de commodité : « Bonjour bonjour », « le bonjour à bonjour », « au revoir Bonjour », etc…
2) Terme utilisé même dans les pires jours de votre existence pour saluer quelqu’un. On peut ainsi se retrouver en train de dire « bonjour » à un enterrement ou le jour de l’élection de Nicolas Sarkozy. Plutôt que « bonjour » il faudrait ces jours là saluer les gens par un « putain de merde ».


Merci (Orlamonde)


Nom masculin ; Diminutif utilisé pour désigner le mari de la mercière souvent gros, échevelé mais pas forcément moustachu. Ex : « Merci, tu me passes le sel s’il te plaît ? » dit la mercière.

Oui (Orlamonde)

Locution utilisée par les gens qui ne parlent pas correctement français (sinon ils diraient vui) utilisée fréquemment dans le but de faire taire son interlocuteur. Ex : « tu m’aimes ? » « oui ». Synonymes : ta gueule, la ferme.

Rien (Clémentine)

Conjonction de coordination qui a été supprimée car « mais où est donc ornicarien » n’était pas aussi joli que « mais où est donc ornicar ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tontonstou



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Le dictionnaire de rien de tel (définitions gagnantes )   Lun 29 Oct - 2:33

Aie (Sed et Yma)

A) Fleuve circulant entre le Tamalou et le Gébobola

B) Salutations des masochiste anglo-saxons

Crac (tit-vinz)

Accronyme médical. Signification : Cassure Réelle de l'Articulation Caudale. A l'origine de blagues médicales bien connues (typique de l'humour médical - à ne pas confondre avec l'humour troupier). Ex : "Et là CRAC, une CRAC !" (On vous avait prévenu, on n'a jamais dit que c'était drôle.

Ici (Tchoumy et Yma)

A) L'une des deux villes imaginaires, avec "Là", traversées en courant par le furet du Bois Joli

B) Ce rond rouge traversé par une croix que l'on trouve généralement sur des cartes géographiques est synonyme de "perdu". Exemple : Vous êtes ici

Stop (Tchoumy)

Chimie. Le plus souvent utilisé sous sa forme plurielle, "des stop", le stop est le nom donné au principe actif des déboucheurs chimiques les plus utilisés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy

avatar

Nombre de messages : 671
Localisation : De retour chez les cigognes
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Le dictionnaire de rien de tel (définitions gagnantes )   Dim 18 Nov - 22:08

Porte (Sed et Amy)

A) Ouverture permettant de se rendre d’un lieu à un autre. Connu pour ses multiples déclinaisons : porte-avion, en forme d’avion, porte-taille, qui s’ajuste à la taille de la personne qui la traverse, porte-tique, infestée de parasite, porte-tue-gale, qui élimine les parasite (il est conseillé de la traverser après le passage de la précédente), porte-haut, qui se trouve en hauteur avec des effets enivrant, porte-à-faux, à traverser rapidement sous peine de mutilation, porte-cochère, à serrure en forme de QCM, porte-jarretelle, tout en dentelle à l'effet affriolant, porte-chaussette, assez similaire à la précédente mais avec nettement moins d’attrait, porte-à-porte, fortement énervante, puisque ne donnant jamais que sur une autre porte.

B) Unité de mesure servant à compter le nombre de logements visités pour prêcher la bonne parole, vendre des calendriers, des billets de tombola, etc. Lorsque la valeur n'est pas déterminée, on utilise le terme porte-à-porte.

Vermicelle (Amy)

Nom d'une division blindée entrée dans la légende en 1917 quand un de ses chars mystérieusement disparu a été retrouvé par un religieux du nom de Leussteucre. La Vermicelle a ensuite permis de gagner la bataille du Trallalla, en Belgique. Une chanson, dont les paroles ont été déformées avec le temps, a été écrite pour commémorer cette victoire. C'est la Vermicelle qui a perdu son char...

Oups (Amy)

Expression d'origine germanique provenant de Upsalat, salade assaisonnée d'un soupçon d'étourderie, de quelques grammes de gaucherie et d'une bonne dose de maladresse. Upsalat a également donné oupsala en haut-rhinois.

Banque (la maman d'Amy)

Suffixe signifiant l'absence de quelque chose.
Banque -ignol : absence de sérieux
Banque -route : absence de solvabilité
Banque -ette : absence de chaise
Banque -ise : absence de terre ferme
Banque -ier : absence de scrupule
Utilisé seul, il désigne l'absence d'odeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sed

avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : Au fort de Lug, tantôt sans nom, tantôt à crinière.
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Le dictionnaire de rien de tel (définitions gagnantes )   Jeu 13 Déc - 19:18

Cacahouète (François Pirodon)

* Truffe du pauvre.


Herbe (Jérôme)

* Souvent coupée sous le pied, l'herbe est un appât à oiseau. En effet, les gallinacés (surtout les poulets) sont constamment à la recherche d'herbe. Attention, cependant, une utilisation prolongée de l'herbe peut rendre malade. On dit ainsi de ceux qui abusent de ces appât qu'ils ont l'herbête.


Famille (Tchoumy)

* Chimie. Molécule aux propriétés très nombreuses, composée d'un noyau et d'électrons gravitant autour. Le plus petit noyau possible est constitué d'un homme (aussi appelé neutron) et d'une femme (proton), mais celui-ci est relativement instable. La fusion chaude de ces deux éléments garantit une meilleure stabilité de la molécule et donnent parfois naissance à un troisième élément : l'enfant (électron). Plus le nombre d'électrons est grand et plus la molécule est stable. Le mélange de la famille avec l'élément "amant" ou "maîtresse" (électrons libres) entraîne généralement une réaction chimique exothermique très puissante se terminant par la rupture de la liaison chimique (le facteur de rupture dépend principalement du nombre d'électrons). Lors de cette réaction chimique les électrons restent avec le proton.
Il est à noter qu'une famille peut également être constituée de deux neutrons ou de deux protons liés par fusion froide, mais que celle-ci ne produit pas d'électrons.


Eau (Jérôme et Sed)

* (Diminutif de "eau mon Dieu que c'est mauvais") Agent corrosif et oxydant très dangereux pour la consommation humaine. En effet tous ceux qui en ont bu au cours des siècles passés sont morts, sans exception à part Jésus (qui au lieu de la boire marchait dessus ou la changeait en vin). Il est recommandé, au cas où boire de l'eau est inévitable, de la couper à l'aide d'alcools divers et variés. Attention cependant à ne pas faire de gestes brusques après une telle consommation, car l'eau bue explose.
* Liquide, qui, tel le piano, est aqueux, dont les utilités sont multiples. Elle est essentielle aux orateurs, qui ont souvent des eaux et débats. On dit qu’elle se court en cas de danger. Elle est réclamé à leur mère par les italiens dans des nombreuses occasions de la vie (Eau, mama mia). En extrayant celle contenue dans les tomates, on obtient l’elément principal à la construction des robots, d’où leur surnom d’eau-tomate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cursedcrow.blogger.com
Jérôme

avatar

Nombre de messages : 1489
Age : 35
Localisation : Il n'y a que Maille qui Mayence.
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Le dictionnaire de rien de tel (définitions gagnantes )   Lun 28 Jan - 5:00

Excusez mon retard, j'avais regardé le haut du sujet et conclu hâtivement que seul Stou pouvait changer des choses ici. Mea culpa. Mais Stou va quand même devoir finir par changer les scores, hein?


Arbre (Jérôme)

Dérivé du Pop'Art, de l'Alph'Art, du Land-art et du Mail-art, l'Art-breu est une tendance artistique visant à exprimer la vie en se plantant dans le sol, en durcissant et en grandissant de plusieurs mètres en se couvrant de feuilles. Cet art, très répandu malgré les critiques incessantes des tempêtes (cf 26 décembre 1999), est censé avoir vu le jour en Bretagne (nom original : Artbreton) malgré les revendications du monde Art-abe. Un dérivé de cet art est l'Art-achagedeplantestransgéniques dont le maître actuel est un boeuf du nom de José Bovin. On peut encore ajouter que cet art empêche de percer des trous dans le mur, car l'Art-breu cache le foret.


Gentillesse (François et Jérôme)

A) Permet de vivre aux dépens de ceux qui en sont atteints.

B) Fait d'être un gentilhomme (cela sonnait mieux que "gentilhommitude", proposé par une certaine Royal), comme "politesse" est le fait d'appartenir au corps de Police. Certes de nos jours plus personne ne sait ce qu'est un gentilhomme, mais cela fait toujours bien dans un CV. Attention, ne pas confondre avec "Antillaise", sous peine d'avoir l'air ridicule en société.


Centrisme (Jérôme)

Maladie assez peu répandue et heureusement peu contagieuse, le centrisme est bientôt voué à disparaître. Cette affection fait perdre le sens des réalités au malade, lui donnant un optimisme extrême et lui rendant confiance dans le genre humain. Accessoirement, le centrisme fait rouler au milieu de la route, boire du café tiède et manger du gâteau salé. Voir aussi "Socialisme".


Bonheur (Jérôme)

Jumeau du malheur. L'autre côté de la médaille. Yang de son Yin. L'un ne pouvant exister sans l'autre. Couramment représenté dans les civilisations non-évoluées sous la forme de petits rectangles de papier coloré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orlamonde

avatar

Nombre de messages : 886
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/05/2006

MessageSujet: Re: Le dictionnaire de rien de tel (définitions gagnantes )   Jeu 31 Jan - 21:13

Ping-pong (Tit-Vinz)

Sport inventé par Marcus Pong, amateur de tennis agoraphobe. Afin d'éviter les grands espaces des courts de tennis, mais pour pouvoir pratiquer sa passion librement, il décida de restreindre son terrain de jeu à la table de la salle à manger de ses parents. On pense que le nom fut inventé par son voisin, qui lors d'un coup particulièrement joli, s'écria : "Et ping ! Tu te prends encore un point Pong !"


Saperlipopette (Tit-Vinz)

Seul juron de Oui-oui capable de rimer avec côtelette et tartelette.


Supporter (Bibz)

Membre d'une peuplade aujourd'hui disparue, dont la caractéristique principale est la composition à 90% d'éléments masculins.
- Géographie : les supporters étaient localisables dans 3 lieux : la stade, le bar, le canapé/télé.
- Langue : le "Ohéohéohé" (Langue morte), utilisé uniquement pour la création de chansons sensées glorifier leur virilité.
- Nourriture : Pizzas, bières, caouètes.
- Histoire : Suite à une guerre fratricide entre de multiples clans de supporters, la peuplade a fini par s'auto-anéantir lors d'une bataille ultime lors d'une rencontre de water-polo opposant Southampton à Quezac en 2010, ayant pour conséquences une importante hausse du taux de réussite au bac et du nombre d'actes sexuels pratiqués dans les mois suivants.


Fromage (Orlamonde)

Nom masculin. Plainte exagérée. Synonyme : pataquès, foin, plat.

Exemple : « Ce n’est pas la peine d’en faire tout un fromage, je vous brie de vous arrêter ! Si vous continuez à en faire trois tommes, je vais devenir chèvre. Sinon comté sur moi pour aller chercher montd’orberman, non seulement il roque fort mais il morbier, vous aurez des bleus et des blessures, ce sera votre fêta et vous l’aurez mimolette. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tit-vinz

avatar

Nombre de messages : 347
Age : 40
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Le dictionnaire de rien de tel (définitions gagnantes )   Mar 4 Mar - 18:37

Cactus (Jérôme)

n.m., du latin cacutus : aiguille à tricoter. Le cactus est un pull-over, tricoté avec amour à partir de laine de bouc mal rasé. Sa particularité est de n'avoir qu'une seule manche longue, ce qui est pratique quand il ne fait ni chaud ni froid. C'est cependant très confortable (malgré les éruptions cutanées que son port provoque) et donne envie de se bouger. Le chanteur Jacques Dutronc l'a bien dit dans sa chanson qui clame combien notre planète est bienveillante envers nous : "le monde entier est un cactus, il est impossible de s'asseoir".


Pili-pili (Jérôme)

cousin de Oui-Oui qui vit des aventures piquantes et exotiques.

Punaise (François et TitVinz)

A) Autrefois grouillaient dans l'arrière boutique des églises; population en voie d'extinction, heureusement.

B) 1) Petite pointe de métal qui finit systématiquement par se trouver plantée quelque part, le quelque part en question pouvant être - au choix - un mur, un meuble, un main ou plus fréquemment la partie charnue postérieure d'un enseignant peu aimé de ses élèves.
2) Juron de catégorie [1] servant à indiquer un mécontentement certain, une douleur modérée, ou la présence d'une petite pointe de métal dans la partie charnue postérieure de sa personne (usage scolaire)

[1] Pour les catégories de juron, se référer à Cartographie des jurons, grossièretés et autres mauvais langages ou Bord... de put.... de chier... de merd... où as-tu appris ce mot ?


Hérisson (TitVinz)

Oursin sur pattes, avec beaucoup plus de puces et beaucoup moins d'eau de mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tit-vinz.livejournal.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le dictionnaire de rien de tel (définitions gagnantes )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le dictionnaire de rien de tel (définitions gagnantes )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» IPAD deja en vente aux USA
» Je cherche un dictionnaire de français hors-ligne (définitions et non pas traduction).
» Mots farfelus ? définitions farfelues...
» Gagnez de l'oseil sans rien faire !
» [APPLI] Dictionnaire Anglais-Français ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rien de tel que jouer aux jeux ! :: Discussions passionnantes (ou pas)-
Sauter vers: