AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réponse de Tit-Vinz : Les rues ne sont plus sûres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tit-vinz

avatar

Nombre de messages : 347
Age : 40
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Réponse de Tit-Vinz : Les rues ne sont plus sûres   Mer 4 Mar - 23:27

Diable ce qu'il se fait tard. J'ai bien fait d'abréger les adieux au bar, ça m'a permis de prendre le dernier métro.
Juste à temps.

Enfin, je serai rentré plus vite, mais je n'aime vraiment pas prendre cette ligne si tard.
J'ai lu dans les journaux qu'elle était particulièrement mal famée.
Je ne sais plus qui m'a dit qu'une femme s'était faite agressée ici.

Bah ça ne risque pas de m'arriver hein. Je sais me défendre.

Enfin ce n'est pas très rassurant quand même.

Il est quand même bizarre ce gars là-bas. Tenue de loubard... ah non pardon il parait qu'on dit racaille maintenant.
Les chaussettes par-dessus le pantalon. Des écouteurs qui pendent au-dessus des oreilles. Des cheveux hirsutes, couverts de gel.
Le jean qui tombe jusqu'au milieu des fesses.

Ce n'est pas parce qu'il est légèrement basané mais je suis sûr qu'il a déjà agressé des gens.
Il me fait penser aux voyous qu'on voyait à la télé hier dans cette émission sur l'insécurité.

En plus j'ai comme l'impression que depuis que je suis monté il me regarde.
Il détourne le regard à chaque fois que je le fixe mais je suis presque sûr qu'il me surveille.

Du calme du calme. Je suis entouré de gens, je ne risque rien.

Remarque, si ça se trouve, il a vraiment déjà agressé des gens. D'ailleurs comment il aurait pu se payer le portable qu'il vient de sortir.
Il a dû piquer des sacs à main.
D'ailleurs j'ai l'impression qu'il a comme un couteau dans la poche.

Mon dieu il vient de croiser mon regard !
Vite vite, faisons semblant de rien.
Je n'ai rien vu, rien remarqué.

Il doit être en train de préparer quelque chose. Il a dû voir que j'avais remarqué son arme, que je l'avais découvert.
Un homme, non même pas, un garçon dangereux.
Il doit avoir des morts sur la conscience. Il doit même avoir déjà fait de la prison. J'ai lu quelque part que plus de 75% de ces canailles avaient déjà fait au moins un mois de prison.
Il a dû découvrir de nouvelles façons de devenir dangereux là-bas. Il parait qu'on y apprend à manier les armes blanches.
Un pro ! C'est sûr, c'est un pro du couteau !

C'est tout moi ça ! Je me retrouve toujours dans des situations pas possibles.
Et maintenant il fait semblant de m'ignorer. Il doit mijoter quelque chose.
Ca devait être un petit malin à l'école lui - enfin au moins le temps qu'il y est resté.
Il devait se débrouiller pour faire faire ses devoirs par les autres, en les menaçant.
Il parait que les garçons comme lui font règner leurs lois là-bas maintenant. En tout cas dans certaines écoles.

Bon, pas de panique, je vais juste éviter de me retrouver tout seul avec lui.
Il ne pourra rien faire devant des témoins.

Mince il met la main dans sa poche. Il doit vérifier son couteau.
Je le savais que c'était un pro ! A force de faire des allers-retours en prison.
La première chose qu'ils apprennent, c'est vérifier leur arme. Je l'ai vu dans un film.

Bon je vais arriver à ma station. Je respire.
Si ça se trouve il ne va pas oser me suivre.
Et puis je ne suis pas tout seul à descendre.
Il n'osera jamais au milieu des gens.

Il n'osera jamais...

...
...
...

Ha ha ! Le lache ! Il n'a pas osé descendre !
Je viens de me sortir d'une bien vilaine situation. Un peu plus et....

J'ai comme l'impression que quelqu'un me suit.
Et je ne me trompe jamais.
Quelqu'un essaie de rester derrière moi.

Meeeeerde si ça se trouve c'est lui !
Et maintenant je suis presque tout seul dans ce couloir de métro !
Bon je vais déjà jeter négligement un coup d'oeil pour voir si....

Je le savais ! Je suis foutu ! C'est lui !
Il marche derrière moi, au même rythme.
Il veut me faire peur c'est sûr.
J'entends presque son souffle.

Il faut que je fasse quelque chose.
Je vois son ombre à côté de moi. Il est juste derrière.

Bon, je ralentis, histoire qu'il me dépasse.
Je fais semblant de regarder une affiche.
J'en ai des sueurs froides.
Respire calmement garçon.

Respire. Respire.
Il arrive à mon niveau.
Si ça se trouve il va me poignarder en passant.

...
...
...

Pfffffff ! Il est passé. Il n'a rien osé faire.
Je suis sûr qu'il a eu trop peur des témoins. Il a dû passer trop de temps en prison, et il n'a pas voulu y retourner.
Il y a certainement même passé une grande partie de sa vie : maisons de correction, puis diverses prisons.

Il a sans doute participé à des tournantes !

Un danger pour la société ! Pourquoi on les laisse sortir !
Bonne conduite peut-être ! Mouarf ! Un petit malin qui les a tous bernés.
Un fourbe, prêt à tuer père et mère.

Tu les as peut-être tous bernés mon petit gars, mais pas moi.
Et tu n'as pas réussi à m'éliminer.

Ha ha....

Mais mais... il ralentit.
Pourquoi il ralentit. Il y a encore des témoins.
Il ne peut rien faire.
Ou alors c'est un de ces dérangés échappés d'un asile. Il y en a de plus en plus, je l'ai entendu à la radio.
Il se retourne !
Il me regarde !

Il met la main dans sa poche et il m'attend.
Il faut que je fasse quelque chose, cet homme veut me tuer parce que j'en sais trop !
Il arrive !

Extrait du journal local - Rubrique Faits Divers
"Mort dans le métro.
La ville n'est plus sûre. Cette nuit, la folie a encore frappé. Un jeune homme a été tué à coup de poings par un fou furieux.
Selon les témoins, la victime d'origine nord-africaine, a été violemment battue alors qu'elle demandait du feu.
L'attaque a été si violente que personne n'a pu s'interposer.
Le meurtrier, un homme d'une trentaine d'année, a été maitrisé avec difficulté. Il semblait dans un état second et tenait des propos incohérents à propos d'un fou dangereux, tueur récidiviste.
L'homme est maintenant en hopital psychiatrique. Il y attend le jugement des médecins.
Pourra-t-il, ou non passer devant les tribunaux ? Sera-t-il jugé irresponsable ?
Rien n'est encore sûr.
Mais les rues ne sont plus sûres."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tit-vinz.livejournal.com/
 
Réponse de Tit-Vinz : Les rues ne sont plus sûres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le statut d'auto-entrepreneneur (Réponse photo de Juillet 2010)
» Rues et Places de nos Villes en Hommage :
» Une lettre reste sans réponse
» Voila la réponse
» Don de CI, Réponse Photo et autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rien de tel que jouer aux jeux ! :: Sujet 27 : Les inconnus ont une histoire (par Ques aco )-
Sauter vers: