AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Amy - Sujet 15 - Le dragon de Bonrepos, texte de Romain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
derzia

avatar

Nombre de messages : 82
Age : 27
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 29/05/2010

MessageSujet: Amy - Sujet 15 - Le dragon de Bonrepos, texte de Romain   Jeu 22 Juil - 13:13

La version originale de Romain:

Il était une fois le royaume paisible de Bonrepos. Tout y était calme et verdoyant. L’harmonie et la paix y rêgnaient, tout comme le bon roi Débonnaire Premier, adoré de ses sujets. Le roi avait une seule fille, qu’il chérissait plus que tout. D’une grande beauté, elle possédait une sagesse infinie et était bonne comme le bon pain.

Par une belle journée ensoleillée, alors que le roi donnait audience au pied de son arbre préféré (un tilleul-menthe), un habitant arriva, visiblement essoufflé :
« Sire, excusez moi de vous déranger mais il se passe quelquechose de grave
- Mes sujets ne me dérangent jamais. Prenez un gâteau et racontez moi ça.
- En jouant dans une grotte, des enfants ont reveillé un Dragon.
- Voilà qui est fâcheux. J’espère qu’il ne leur en veut pas trop d’avoir interrompu sa sieste ?
- Je pense qu’il leur en veut un peu, car il menace de dévorer tout le
monde si on ne lui livre pas au plus vite la plus belle des compagnes. »

A ces mots, le roi ressenti la plus grande des tristesses. Fallait-il
vraiment qu’il livre sa fille chérie, adorée, à un infâme dragon ?
Heureusement, la nouvelle s’était vite répandue dans le royaume et
plusieurs chevalier se proposèrent pour pourfendre l’importun.

Le premier chevalier s’appelait Jérôme. Il venait du royaume de
Pleindepèze, et portait une armure en or. Il arriva devant la grotte,
en tambours, trompettes et fanfare. Il fut croqué immédiatement.

Le second chevalier s’appelait Sed. Il venait du royaume de Padebol. Ayant
perdu son épée juste avant d’entrer dans le repaire du monstre, il
continua bravement son chemin vers la bête. Le dragon ne l’aperçu pas,
ce qui ne l’empêcha pas de s’asseoir sur le malheureux qui périt écrasé.

Le troisième chevalier s’appelait Plaf. Il venait du pays des Technicos,
fans de machines et d’inventions en tout genre. Misant sur la rapidité,
il décida de se faire catapulter à l’intérieur de la grotte, sur le
Dragon, lance dressée. Malheureusement, le jour ou il passa à
l’attaque, le dragon était sorti et Plaf atterrit directement dans le
pot-au-feu qui mijotait. On n’entendit plus parler de lui.

Enfin arriva un simple paysan. Il était pauvre, sans éducation militaire,
mais son amour pour la princesse le poussait à vouloir la sauver du
funeste destin qui l’attendait. Malin et vif d’esprit, il pensait ruser
pour parvenir à ses fins. Il s’approcha du coquet domicile du Dragon
(qui, entre temps, avait eu le temps de repeindre sa clôture et de
placer un ou deux bacs de géraniums à l’entrée de la grotte, car
c’était tout le temps la saison des géraniums, dans le doux royaume de
Bonrepos). Il entra, à pas feutrés, reçu un énorme coup de queue sur la
tête et s’enfuit sans demander son reste.

Le roi dû se résoudre à donner sa fille en offrande au dragon. Il réunit son peuple, la princesse fit ses adieux et entra dans caverne.

On entendit alors un rugissement de colère. Le dragon, car c’était lui, s’exclama
« Quoi ? C’est CA la plus douce des compagnes ? Elle n’est pas verte, n’a
pas de queue, est minuscule et laide comme un poux ! Si c’est tout ce
que vous avez à me proposer, je préfère me rendormir ! ».

Le dragon se rendormit et on n’entendit plus parler de lui. Vexée, la
princesse s’exila dans un pays inconnu et on n’entendit plus parler
d’elle non plus. On ne sait donc pas si elle vécu heureuse, ni si elle
eut des enfants, mais après tout, hein, si ça vous fait plaisir de le
croire….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
derzia

avatar

Nombre de messages : 82
Age : 27
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 29/05/2010

MessageSujet: Re: Amy - Sujet 15 - Le dragon de Bonrepos, texte de Romain   Jeu 22 Juil - 13:13

La réponse d'Amy:

Il était une fois le royaume paisible de Bonrepos. Tout y était calme et verdoyant. L’harmonie et la paix y rêgnaient, tout comme le bon roi Débonnaire Premier, adoré de ses sujets. Le roi avait une seule fille, Orlamonde qu’il chérissait plus que tout. D’une grande beauté, elle possédait une sagesse infinie et était bonne comme le bon pain.

Par une belle journée ensoleillée, alors que le roi donnait audience au pied de son arbre préféré (un tilleul-menthe), un habitant arriva, visiblement essoufflé :
« Sire, excusez moi de vous déranger mais il se passe quelque chose de grave
- Mes sujets ne me dérangent jamais. Prenez un gâteau et racontez-moi ça.
- En jouant dans une grotte, des enfants ont réveillé un Dragon.
- Voilà qui est fâcheux. J’espère qu’il ne leur en veut pas trop d’avoir interrompu sa sieste ?
- Je pense qu’il leur en veut un peu, car il menace de dévorer tout le monde si on ne lui livre pas au plus vite la plus belle des compagnes. »

A ces mots, le roi ressenti la plus grande des tristesses. Fallait-il vraiment qu’il livre sa fille chérie, adorée, à un infâme dragon ? Heureusement, la nouvelle s’était vite répandue dans le royaume et plusieurs chevaliers se proposèrent pour pourfendre l’importun.

Le premier chevalier s’appelait Jérôme. Il venait du royaume de Pleindepèze, et portait une armure en or. Il arriva devant la grotte, en tambours, trompettes et fanfare. Il fut croqué immédiatement.

Le second chevalier s’appelait Sed. Il venait du royaume de Padebol. Ayant perdu son épée juste avant d’entrer dans le repaire du monstre, il continua bravement son chemin vers la bête. Le dragon ne l’aperçu pas, ce qui ne l’empêcha pas de s’asseoir sur le malheureux qui périt écrasé.

Le troisième chevalier s’appelait Plaf. Il venait du pays des Technicos, fans de machines et d’inventions en tout genre. Misant sur la rapidité, il décida de se faire catapulter à l’intérieur de la grotte, sur le Dragon, lance dressée. Malheureusement, le jour ou il passa à l’attaque, le dragon était sorti et Plaf atterrit directement dans le pot-au-feu qui mijotait. On n’entendit plus parler de lui.

Enfin
Puis arriva un simple paysan. Il s'appelait Tit-Vinz était pauvre, sans éducation militaire, mais son amour pour la princesse le poussait à vouloir la sauver du funeste destin qui l’attendait et venait du pays de Boohkrossinn, un endroit fabuleux où les livres poussent dans les prés et où il suffit de se pencher pour les cueillir. Fort de milliers de lectures gratuites, il était devenu bien érudit. Malin et vif d’esprit, il pensait ruser pour parvenir à ses fins. Il s’approcha du coquet domicile du Dragon (qui, entre temps, avait eu le temps de repeindre sa clôture et de placer un ou deux bacs de géraniums à l’entrée de la grotte, car c’était tout le temps la saison des géraniums, dans le doux royaume de Bonrepos). Il entra, à pas feutrés, reçu un énorme coup de queue sur la tête et s’enfuit sans demander son reste.

Enfin arriva une simple paysanne. Elle s'appelait Amy et son courage était connu bien au-delà de la bourgade qui l'avait vu naître. La rumeur voulait qu'elle n'avait froid ni aux yeux, ni ailleurs. On disait même qu'elle était à la recherche de toujours plus de chaleur. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'elle se rendit chez le dragon. Elle lui fit face, de toute sa hardiesse, et s'écria :

« Messire Dragon, que vous êtes joli, que vous êtes beau, si vos flammes se rapportent à vos écailles, vous êtes...

- Pas de chichis, ma jolie, l'interrompit le dragon. Qu'est-ce que tu veux ?

- C'est vrai ? Vous me trouvez jolie ?

- Ben... Euh... Le dragon rougit, puis se ressaisit, visiblement intrigué. Alors, tu veux quoi ?

- Ben, vous Messire ! répondit Amy en rosissant à son tour. Puis, face à la stupéfaction de son interlocuteur, elle poursuivit. Je sais bien, Messire, que ce sont les charmes de Dame Orlamonde que vous poursuivez. Mais, j'avais espéré... que peut-être... si je me portais volontaire... C'est que j'ai toujours eu un faible pour les créatures vertes. Et se serait vraiment dommage d'accabler la princesse alors qu'elle se refuse à consentir. Je sais que mes charmes ne sauraient rivaliser avec les siens, mais ce sont tout de même des appâts qui en ont envoûté plus d'un et j'ose espérer que je trouverai un moyen de vous convaincre de vous laisser tenter. »

Sur ces mots le dragon rugit... de plaisir, manifestement séduit par l'aplomb de la jeune paysanne.



Elle lui montra la voie vers l'éveil. Il ne s'endormit jamais plus et vécut pleinement. Ensemble ils cueillirent le jour, prirent soin de leurs géraniums et cultivèrent de belles buttes en permaculture. Notre dragon devint même végétarien.



Quant à Dame Orlamonde, soulagée d'échapper à un bien funeste destin, elle décida que son royaume devait à tout prix s'épanouir, s'amuser et profiter pleinement de la vie. C'est ainsi que le royaume de Bonrepos devient le royaume de Riendetel. Royaume qui s'étendit de lui même, de manière ludique, par apport de jeux et devint un immense empire, sans autres batailles que celles livrées aux cartes ou au Monopoly. Lors de l'une des nombreuses joutes impériales, la princesse rencontra le prince du royaume de Khooldjazz, appelé Shadévoizzin. Ils furent immédiatement éperdument épris l'un de l'autre, ne se marièrent pas et commandèrent un bambin à la Camif.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme

avatar

Nombre de messages : 1489
Age : 35
Localisation : Il n'y a que Maille qui Mayence.
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Amy - Sujet 15 - Le dragon de Bonrepos, texte de Romain   Mer 4 Aoû - 14:38

Nous, euh, découvrons ainsi le côté zoophile d'Amy, qui avoue aimer les créatures vertes. Réjouis-toi, Shrek 4 passe bientôt au cinéma, un bon film érotique comme on n'en fait plus.
(Je peux aussi te filer la nouvelle adresse du Graoully, qui est parti de Metz à cause de l'écharpe de l'autre andouille.)

Un dragon végétarien, mes aieux... Mais ne sais-tu donc pas que les dragons sont un maillon essentiel de l'écosystème local? Sans eux les minovaches (comme des minotaures, mais au lieu d'avoir un corps d'homme sous une tête de taureau ils ont un corps de vache sous une tête... De vache.) prolifèrent sans contrôle, broutent tout et mettent la terre à nu, il ne reste que les rochers... Avec un dragon végétarien nous allons droit vers un désastre écologique, c'est un Exxon Valdez meuglant qui se presse à nos portes de forêts, c'est la famine qui fait coucou en courant vers nous, c'est le gorille qu'on assassine, c'est Saint George (non, pas le gars de Nespresso) que tu mets au chômage, c'est...

C'est une occasion en or pour McDo de s'implanter dans la région. Ils vont profiter de l'augmentation du cheptel de minovaches et de la baisse des prix de la viande qui va avec pour casser les prix dans leur usine à malbouffe.

En convaincant un dragon de renoncer à la viande, c'est la mondialisation übercapitaliste que tu encourages. Bravo.


(Rhooo, mais non, elle adore que j'asticote son côté écolo. D'ailleurs passez le bonjour à Nicolas Mulot.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orlamonde

avatar

Nombre de messages : 886
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/05/2006

MessageSujet: Re: Amy - Sujet 15 - Le dragon de Bonrepos, texte de Romain   Mar 17 Aoû - 15:11

Voilà ce que c'est de ne plus venir sur le forum, j'avais même pas encore lu cette réponse !
C'est trop mimi, quand au goût pour les dragons, ben c'est vrai qu'on est très zoophiles sur le forum. Après tout je suis bien avec un chat, Plaf se prend pour un pingouin, Romain se prenait pour une vache, l'administratrice pour un poussin, on a eu notre libellule (qu'on a pas vu depuis longtemps), quand à toi Jérôme je suis sûre que tu as toujours fantasmé sur les banthas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme

avatar

Nombre de messages : 1489
Age : 35
Localisation : Il n'y a que Maille qui Mayence.
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Amy - Sujet 15 - Le dragon de Bonrepos, texte de Romain   Mar 17 Aoû - 16:14

Perdu, chère Orla. Je ne suis zoophile que si on compte l'humaine comme une bestiole (mais si je le faisais on me frapperait).

Tiens, en parlant de zoophilie, apparemment les militaires allemands font pareils que les légionnaires mais avec des lapins, pas des chèvres. En tout cas c'est la seule explication aux dizaines de lapins que je vois de l'autre côté des clôtures quand je longe leur base...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouni

avatar

Nombre de messages : 496
Age : 35
Localisation : Krummes Elsass
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Amy - Sujet 15 - Le dragon de Bonrepos, texte de Romain   Mar 17 Aoû - 21:14

et les lapins farcis aux pruneaux ???
C'est donc pour les exercices de tir qu'ils les laissent envahir la base militaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amy - Sujet 15 - Le dragon de Bonrepos, texte de Romain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amy - Sujet 15 - Le dragon de Bonrepos, texte de Romain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La destinée du Dragon:
» Petit Récit inventé ...
» Gustave Flaubert
» « L'eau : une ressource entre rareté et gaspillage ? »
» Parodie de Dragon Ball en texte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rien de tel que jouer aux jeux ! :: Sujet 34 : "Comment cela aurait dû finir" (par Derzia)-
Sauter vers: