AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ecrits personnels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Jérôme

avatar

Nombre de messages : 1489
Age : 35
Localisation : Il n'y a que Maille qui Mayence.
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Ecrits personnels   Mer 3 Mai - 11:13

Salut. Pour une fois, peut-être la dernière, je créé un sujet.

Je propose que nous placions ici nos oeuvres écrites, faites en-dehors du Jeu d'Ecriture. Que ce soit petit, grand, moyen, bon, mauvais, drôle, triste, du moment que ce n'est pas la liste des courses à faire ou une pétition en faveur de Sarkozy, rassemblons ici les écrits que nous souhaitons partager avec nos amis (concurrents? Je n'ai jamais sut) de ce Jeu.

OK?

J'espère que c'est une bonne idée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme

avatar

Nombre de messages : 1489
Age : 35
Localisation : Il n'y a que Maille qui Mayence.
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Mer 3 Mai - 11:17

Bon, ben je vais commencer, hein.

Fin du monde

Voici une petite histoire annexe. Est-ce prophétique ou juste un délire, à vous de juger. Bof, non, en fait, c’est juste un délire.

Jérôme et Nesrin sont en train de discuter assez violement. Alors qu’on se rapproche, on peut entendre la fin de leur dialogue.
Jérôme (plein d’espérance) : Ah ouais ?
Nesrin (énervée) : Ouais ! Comme j’ai dit !
Alors Jérôme prend sa pierre de dix kilos (pour savoir qui est Nesrin et que fait une pierre de 10kg dans la poche de Jérôme, lisez « Le slasher book », « le casse du siècle », « l’heure du canari », « une heure d’immuno – à paraître », « téléportation », « jeux d’écriture » et « Stargate CP1 ». Marre de résumer.), assomme Nesrin avec, puis empoigne la jeune femme et la traîne jusque dans son bunker privé. Il en ressort sans elle, mais avec une valise marquée « ceci ne contient aucune arme à feu », ferme la porte à clé (mais de toute façon il faut son ADN pour la rouvrir) et prend sa voiture.
Il conduit jusqu’au Bitcherland, le pays où les vaches sont plus belles que les filles, et commence à hypnotiser les gens qu’il rencontre. Leur QI étant plus bas que le taux d’intérêt d’un compte bancaire étudiant, ils sont facilement endoctrinés et, lorsqu’ils sont plus de mille sous son pouvoir, Jérôme les envoie marcher sur Paris. Puis il continue à en hypnotiser d’autres, une cinquantaine, et les envoie chacun dans un aéroport international différent. Chacun emporte une petite bombe aérosol venant de la valise marquée « ceci ne contient aucune arme à feu ». Soit dit en passant, c’était vrai, qu’elle ne contenait aucune arme à feu…
Les Bitcherlanders arrivant à Paris rencontrent une manif anti-CPE, se joignent à elle et, à force de coups de pieds dans le train, forcent les manifestants à les suivre dans leur marche vers l’Elysée. Là, ils enfoncent les défenses des forces de l’Ordre et les forces armées qui étaient arrivées en urgences, et une petite force d’élite, menée par une vache, réussit à capturer Chirac, encore président à l’époque. Les quelques survivants (il y en a grâce au bouclier humain anti-CPE…) arrivent même à ramener leur prisonnier au QG de Jérôme, à Strasbourg. C’est de là qu’il surveille les Bitcherlanders occupés à disséminer les germes mortels sur les passagers en transit dans les différents aéroports internationaux, grâce aux bombes aérosol.
Après quelques heures de torture, Jérôme arrive à obtenir les codes de lancement nucléaire après quelques jours (le temps aux virus, bactéries et autres saloperies aéroportée de bien contaminer un max de personnes) décide de lancer une offensive globale sur la planète entière (redondance, zut). Les pays visés, ne sachant pas qui vient de leur lancer des bombes H sur la gueule, répliquent chacun sur leur ennemi le plus probable. Il ne leur serait pas venu à l’idée que la France en soit à l’origine…
C’est donc la fin du monde. Les bombes éliminent trois bons quarts de la population mondiale, le reste mourrant lentement des maladies lâchées par Jérôme (le seul immunisé). Au bout de deux semaines, il revient au bunker. Il l’ouvre, et Nesrin, passablement énervée (encore) en sort.

Jérôme (plein d’espoir) : Alors, on couche ensemble, maintenant ?
Nesrin (très énervée) : J’avais dit « Même pas si tu étais le dernier homme sur Terre », crétin !
Jérôme (se tournant et s’éloignant, déçu) : Eh zut, tout ça pour rien !


Dernière édition par le Lun 8 Mai - 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plaf

avatar

Nombre de messages : 175
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Mer 3 Mai - 12:10

même pas pour sauver la race humaine ? Nesrin est elle si cruelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plafpingouin.blogspot.com
Orlamonde

avatar

Nombre de messages : 886
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Mer 3 Mai - 19:30

Remarque sans aucun intérêt : j'ai toujours cru que "Nesrin" ça prenait un "e". Non ?
On devrait peut-être lui donner l'adresse de ce forum, l'histoire pourrait l'émouvoir peut-être ?

Note : Pour ceux qui ne savent pas de quoi Jérôme parle, Nesrine(e?) est une jolie jeune fille qui était dans le même lycée que lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tontonstou



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Jeu 4 Mai - 0:42

Eh eh, moi j'ai plein de textes, mais faudra etre gentil avec moi pour que je les publie ;-)
Bon allez vendu...


Conte de Noël

Je n’ai jamais aimé les enfants. A croire que je ne l’ai jamais été. Je n’ai jamais aimé Noël. A croire que je n’en ai jamais profité. Mais franchement… Quoi de plus normal qu’abhorrer cette journée dédiée à ces petites progénitures baveuses, bruyantes, nerveuses, agaçantes, collantes, sales, pleurnicheuses, incultes (Lukas de StarAc3, ça leur dit rien !), bref inutiles ?
Je ne ressens pas le besoin de déguiser mon indifférence à l’aide d’une hotte, une barbe blanche (j’en ai déjà une noire), un traîneau. Noël c’est la fête des enfants, je n’ai pas d’enfants (pas sur.. je devrais me renseigner, un jour ou l’autre, tout de même). Je m’ennuie. Mieux, je me complais dans mon ennui. Je le savoure.
Hier, j’ai voulu redevenir un enfant. Pour voir. Au réveil, j’ai hélé violemment la tonitruante mégère qui m’enfanta il y a de cela 21 ans en lui adressant ces mots ailés :
« Arreuh, beuaaa, caca couche.. cacaaaaaaa ».
J’ai récolté une gifle.
Il n’y a plus de saisons. Il n’y a ne serait-ce que 5 ans, Mère Poule se serait précipité vers son petit dernier adoré, l’aurait pris dans ses bras en lui murmurant des mots aussi doux que la couette que je venais de décorer, et aurait nettoyé les draps couverts de réjections fécales avec un plaisir sado-anal non dissimulé. Pssss.
Aujourd’hui, ils sont là.
LES NEVEUX.
Dans l’ordre alphabétique, Léna, 2 ans et demi, fille de Frère, n’a pas son pareil pour sourire béatement, bêlant un long « Papiiiii », tout en décorant le parquet de sa sacro-sainte matière fécale. Marine, 4 ans et demi, fille de Sœur, signe distinctif, à « va dire bonjour à mamie », tire la langue et braille un distinctif « non » empli de ce pouvoir destructeur propre (propre !!) aux bambins de moins d’une décennie. Perrine, 6 ans et demi, sœur de Marine, fille de Sœur, fille de Beau-frère, nièce de Frère, mais avant tout admiratrice de Kirikou, de Barbie, de Léna et des cris à 7 heures du matin pour aller « ouvrir les cadooooooooooooooooooos ». Enfin, Yann (donne une caution masculine au terme « neveux »), 5 ans, fils de Frère, a déjà une ardoise de 15 euros au pub « le Pinocchio » pour une sombre histoire de mensonges à répétition (phrase culte : « c’est pas moi, c’est Lénaaaaaaaa »).
Ce soir, c’est soirée Kirikou et la sorcière. Et puis son chien, et son pinard, et son étalon, aussi, tant qu’on y est ! Ben alors ! Faisant abstraction des dialogues du dessin animé, tirés d’un Ranma ½ puis retravaillés par Jean-Pierre Mocky au sommet de son art, je concentre mon attention sur les relations inter-bambins. A pleurer de détresse. A hurler de frayeur. Morceaux choisis.
(Léna) « Kirikouuuuuuu »
(Perrine) « J’ai peur. Tonton, tu vas me protéger, dis ? » (cause toujours)
(Marine) « Moi, j’ai un chien »
(Jont, qui passait par là) « Ca vous dit, un Speed Demon ? »
(Marine) « Tais toi, papaaaaaaaa ».
(Léna) « Kakarikouuuuu » (c’est pas vrai, elle le fait exprès !!! )
( Yann) « Moi je l’ai déjà vu. Tu veux savoir la fin, Perrine ? »

C’est fini. Enfin. Au lit, les morveux (pardon, les neveux). Demain, c’est Noël, alors on dort profondément pour laisser le Père Noël passer, et on ne se réveille pas avant 9 heures du matin, n’est-ce pas ?
Peine perdue. 7 heures sonneront à peine au clocher que déjà les 4 bambins fous de joie, débordant d’une frénétique envie de découvrir leurs cadeaux mais surtout de détruire mon sommeil si profond, bondiront sur ma couche, babillant des « bonjour, tonton !! Je t’aime, tonton !! Tu es gentil, tonton !! Tu viens nous aider à ouvrir nos cadeaux, tonton ? ».

Réveil. Yeux et cerveau mi-clos. Je doute.
Et si aimer les enfants n’était ni un devoir, ni une fatalité ?
Et si j’avais changé ?
Et s’ils m’avaient fait changer ?

Il y a un sourire sous mes paupières. 4 bisous claquent sur mes joues. Venant de 4 visages irradiés de bonheur.
Yann, duc de la gentillesse.
Perrine, maîtresse de la gaieté.
Marine, princesse de mes soirées.
Léna, déesse de mes réveils.

Erwan et Gaëlle, heureux parents, je vous envie.
Léna, Marine, Perrine, Yann, je vous adore.

Je veux des enfants.

Stou, parce que l’Amour se déguste aussi dans le plat de l’enfance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme

avatar

Nombre de messages : 1489
Age : 35
Localisation : Il n'y a que Maille qui Mayence.
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Jeu 4 Mai - 10:50

Eh, Orlamonde, comment c'est-y qu't'es au courant pour Nesrin (mettez pas des "e" partout, faut pas confondre avec Mesrine, et de toute façon c'est un nom qui à l'origine ne devait pas s'écrire avec notre alphabet, alors l'orthographe peut varier, et de toute façon en s'en ****************)? Hein, comment?
Plaf, t'as la langue trop bien pendue.

Je trouvais ça mieux que personne ne sache qui c'était. Ca laissait planer le mystère...

Enfin bon.


Dernière édition par le Jeu 4 Mai - 11:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme

avatar

Nombre de messages : 1489
Age : 35
Localisation : Il n'y a que Maille qui Mayence.
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Jeu 4 Mai - 11:08

Et déjà un second texte dans ce sujet! Et un bon en plus! Allez, venez tous, mettons en commun nos histoires!

Deux textes en deux jours. C'est plus rapide que pour les sujets officiels, ça... Héhé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orlamonde

avatar

Nombre de messages : 886
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Jeu 4 Mai - 20:01

Ben je la connais Nesrine, elle habite dans notre quartier ! Rien à voir avec la langue pendue de Plaf ! Et sinon désolée pour le mystère mais les gens aiment les ragots.. héhé en tant que créatrice du forum j'use de tous les moyens pour attirer les gens ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme

avatar

Nombre de messages : 1489
Age : 35
Localisation : Il n'y a que Maille qui Mayence.
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Ven 5 Mai - 13:32

Suite à mon initiative et à mon texte, l'Eglise Baptiste a décidé de m'aider à devenir maître du Monde, en commençant en bas de l'échelle. Voyez :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orlamonde

avatar

Nombre de messages : 886
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Ven 5 Mai - 21:17

Il est tout mignon, ton texte Stou. Un vrai conte de Noël !

Moi j'écris très peu, mais je peux vous faire partager ce petit texte écrit à mon retour d'un nouvel an à Budapest : (Bon il est un peu personnel mais bon Jérôme nous a bien parlé de Nesrine...héhé)





Au sommet de la citadelle face à la ville et à la brume, un vieux monsieur voûté joue d'un instrument.

Dans le métro, des hongrois habillés chaudement sans frime ni éclats rentrent.
A chaque arrêt une petite musique de jeu vidéo qui me rappelle le commodore 64 de mon enfance.

Un marché, des asiatiques venus de je ne sais quel pays vendent alcool, chaussettes, manteaux, mallettes, bonnets pour quelques centaines de forints. L'un deux va vite chercher sa calculatrice.

Nous traversons un pont dans le soir et là je te confie mon éternelle crainte : te voir un jour cesser de me regarder avec ces yeux là.

Un restaurant bon chic bon genre, et toi chargé de juger de la qualité du vin. Tu humes; tu portes lentement à tes lèvres..-suspense- mais tu manques de t'étouffer et tout le monde rit.

De l'arrêt de métro jusqu'à l'hôtel nous marchons sur le verglas. Au milieu de ces rues désertes je glisse, accrochée à la main de mon petit frère.

Le parlement, immense.

Un labyrinthe, des bruits qui résonnent, j'ai un peu peur.

Le salon de l'hôtel avec ses mignonnes petites tables. Nous avons emprunté en échange du mot "tournevis" un ouvre-bouteille. Je sirote mon tokaj sucré, heureuse, sereine avec vous quatre.

Minuit, le feu d'artifice : ce long baiser échangé qui me fait fondre de bien-être.

Des bâtiments immenses et dorées, l'eau chaude dans laquelle je suis, la vapeur qui donne à ce décor une tonalité étrange et la nuit qui commence à tomber.
J'enregistre.

La gare de Nyugati, une porte par laquelle j'entre à la recherche d'un distributeur, un homme, une femme, la quarantaine, font sécher leurs couvertures sur les radiateurs. Je crois qu'ils ont dormi ici.

La course dans le métro, l'adrénaline monte (agréablement), on s'est trompés de gare. Je ne l'espérais plus et ça ne m'étonne pas.

Le basque bondissant, assise sur un siège avec toi à ma gauche. Tu regardes avec tendresse mon profil. Pas de doute, l’amour est là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme

avatar

Nombre de messages : 1489
Age : 35
Localisation : Il n'y a que Maille qui Mayence.
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Ven 5 Mai - 23:39

Ah... Bon, ben j'ai beau mener la danse au niveau du nombre de messages postés, mais je vois qu'Orlamonde me bat au niveau écriture. Moi qui n'ose montrer que des shaggy dogs...
J'écrirais bien des trucs sur les sentiments aussi, mais il me faudrait pour ce faire avoir un coeur.
La dernière fois que des infirmières ont vérifiés, eh bien... Elles n'ont trouvé aucun battement.


P.S. : J'aurais bien aimé écrire ce genre de trucs sur Nesrin... Snif. (et je soutiens qu'il n'y a pas de "e".)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois pirodon



Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Sam 6 Mai - 0:31

Un chalet isolé. Un soir d'été; la nuit tombe doucement.
2 hommes et une femme jouent au scrabble.
L'un des hommes est aveugle et fume sa pipe; l'autre homme tire sur sa gauloise; la femme est concentrée sur son jeu.
Doudain elle lève la tête et dit:
"Je n'ai jamais été aussi heureuse que ce soir; je suis avec les 2 hommes de ma vie"
Personne n'a plus envie de jouer.

Il a tout juste 2 ans , l'homme à la pipe,le père de la femme, est parti tragiquement sans dire adieu à personne.

la plaie est toujours ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le chat des voisins

avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Sam 6 Mai - 3:30

Je rentre dans la gare avec les Rolling Stones, « Black Angel » – Il n’y a pas grand monde, il est 12 :34, je dois partir à 12 :55. Je pense que j’ai le temps de manger mon Kebab tranquille sur le quai. Je passe au tabac, donne 25 francs à la buraliste qui me file un Chester 25 sans sourire. Le sdf du coin, lui, joue la sympathie et je lui laisse une pièce, 2 francs. Je passe les portes automatiques, l’odeur des trains est là, comme toujours, mélange de ballast, de gasoil et d’urine. Ça sent le voyage, j’aime bien. Je traverse sous les voies, sort au quai N°2 et 3. Un banc vert me paraît bien, il est au centre exact de la gare, et il est libre. Je me pose toujours au-dessus, les pieds sur l’assise, pour voir loin sans doute. J’ouvre l’alu du Kebab, le meilleur du monde d'après mon ami turc, il a raison. Sur le quai il y a deux têtes de coton, des vieilles femmes qui parle de je ne veux pas savoir quoi. Elles doivent attendre d’autres têtes de coton pour une finale de loto ou quelque chose comme ça. Il y a un black qui roule a petite vitesse sur un chariot électrique en chantant une chanson de son pays – peut être de plus loin. Il a l’air heureux, je lui sourit quand il passe devant moi, il me demande si ça va comme je veux - oui.
Le haut-parleur annonce qu’un train arrive, les vieilles s’agitent.12 :44.
Un étudiant déboule affolé, 22 ans, cheveux bouclés, un sac a dos avec deux semaines de fringues sales dedans. Il se retourne et voit avec soulagement le serpent qui se tortille déjà au bout du quai. C'est un TER qui fait une halte tous les 20 kilomètres. Trois wagons, il s’arrête 30 mètres avant mon banc – merde. Ca bouge, les vieilles se précipitent, les portes s’ouvrent, le train soupir, d’autres vieux descendent, il devaient attendre devant la porte depuis un moment pour avoir le temps de sortir avant que ça reparte. Ca glousse, ça se congratule, ça s’en va sans plus attendre. Les autres passagers descendent, un homme en costard la quarantaine, insignifiant, deux jeunes filles maghrébines et un militaire très fier dans son habit de tueur. Lui il est en forme, il est au top, et personne ne peut l’arrêter, il se montre, droit et viril, vainqueur, décidé, je le méprise. L’étudiant va monter, et puis non, il reste encore quelqu'un qui va sortir. Un pas en arrière, il est 12 : 46. C’est une femme, elle est très belle.
La musique s’arrête. Elle est toujours très belle, elle a 27 ans. Aujourd’hui elle est en rouge, un pantalon ample et léger et un petit gilet en cuir brodé de motifs indiens. Juste un sac en toile à l’épaule. Ses cheveux sont noirs longs et légers, amplifiant chacun de ses mouvements. Elle sourit doucement à l’autre bouclé béat comme elle pose enfin le pied sur le sol. Et elle se tourne vers moi,
J’ai droit à un regard : du noir jusque dans les yeux et un peu, juste un peu de rouge sur les lèvres. Son visage est doux et simple, reposé. Voilà l’ange. Elle est métisse. Tous les peuples de la terre ont donné ce qu’ils ont de plus pur pour faire d’elle la femme, l’unique, simple et parfaite. C’est la première fois qu’elle vient ici. Elle étudie encore, elle aime l’odeur des livres neufs et l’encens à la vanille. Elle aime la douceur, l’amitié, la simplicité, la vie, l'amour bien sur, les fruits et la brise légère qui vient de se lever. Je connais son goût pour la tendresse et la découverte. Je veux lui donner tout ça, tout ce que je suis capable d’imaginer. Sans me reconnaître elle se dirige vers le souterrain. Je suis sa démarche lente et je réalise qu’elle part sans moi. Plus rien n’existe, le kebab a disparu, le train, le banc, la gare. Elle s’en va. Elle part sans imaginer l’incroyable cadence de mon rythme cardiaque, sans voir le vent qui souffle maintenant dans mes cheveux. Que vais je devenir sans elle ? Que vais je faire de mes yeux sans son sourire, de mes nuits sans son parfum ? Que vais je faire de ma vie sans elle ? Et puis elle ressort du souterrain, de l’autre coté, il est 12 :48, elle tourne dans le hall, et je suis tombé du banc. Elle n’a pas eu de regret, elle m’a laissé sans tourner la tête, sans un autre regard, sans un mot d'explication. J’ai compris avec amertume qu’elle attendait sans doute plus, j’ai compris que je n’existais pas encore.
A 12 :55, je suis sorti de la gare, je suis remonté dans ma 106 xnd, j'ai mis Lightnin'Hopkins « I Mean Goodbye » - j’ai allumé une clope et je suis retourné bosser.
Faut que j'arrête les kebabs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme

avatar

Nombre de messages : 1489
Age : 35
Localisation : Il n'y a que Maille qui Mayence.
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Lun 8 Mai - 21:40

Suite de "fin du monde".

Quelques jours après...

Jérôme tape à la porte de l'une des dernières maisons encore debout.
"Toc toc toc"
Nesrin : Oui?
Jérôme : C'est encore moi.
Nesrin : Quoi encore!
Jérôme : Eh ben... Il faut repeupler la Terre... Je me disais que -
Nesrin : Je compte jusqu'à trois et après je tire!
"Ka-shlik!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orlamonde

avatar

Nombre de messages : 886
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/05/2006

MessageSujet: Comment je suis devenue timbrée   Dim 28 Mai - 23:15

« … qui avait tué sa femme. » Point Final. Après huit mois de travail, je venais enfin de mettre un terme à mon roman. Il était tard, les seins me démangeaient, je n’avais qu’une seule envie : surfer sur le forum "rien de tel" et aller me coucher. le chat avait enfin découvert qui avait sauvagement mutilé la fan absolue à grands coups de épé. Ce salaud de Jérôme, vice-président de Lacoste Corp. était maintenant sous les verrous, et je pouvais enfin les oublier tous, les abandonner au fond de mon ordinateur jusqu’à ce qu’un éditeur daigne leur prêter attention. Les yeux fermés, je goûtai ce moment de tranquillité tant attendu lorsque le téléphone sonna. Surpris, je m’empressai de décrocher : « Orlamonde ? » - oui, c’est moi - Espèce de vieille quetsche, tu vas payer cher … On n’envoie pas Jérôme si facilement sous les verrous. Lacoste Corp a beaucoup de contacts, tu dois le savoir… Regarde derrière une poubelle la prochaine fois que tu sors… au cas où quelqu’un t’attendrait. » Jérôme raccrocha. Je restai pantoise… Etait-ce une mauvaise blague d’un ami bourré ? Ou était-ce l’heure tardive et les 3 manhattan que je m’étais enfilé pour clore ce torchon ? Je me redressai, arrêtant momentanément de surfer sur le forum "rien de tel". Je secouai la tête pour me débarrasser de la torpeur qui m’envahissait. Se pouvait-il que mes personnages soient réels… que ce vieux fantasme de tout écrivain ait curieusement pris corps pour moi ? Je me retournai vers mon écran pour y apercevoir le visage goguenard du Chat. A suivre...




-> Bon en fait c'est pas moi qui ait écrit ce texte, je me suis amusée avec un petit générateur de textes trouvé ici :
http://www.fluctuat.net/livres/liens/generateurs.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme

avatar

Nombre de messages : 1489
Age : 35
Localisation : Il n'y a que Maille qui Mayence.
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Lun 29 Mai - 10:56

...
Très réaliste sauf sur deux points :
- Je ne tue jamais mes fans ni les fans de mes amis, et encore moins les fans absolus
- Je fais partie de Dehm-Olis-Schöneman, pas de Lacoste Corp. Mais bon, tu pouvais pas savoir.

Oh, et je me vengerais!!! Je sortirais de la prison de l'ordinateur! Je vais te la jouer à "la part des ténèbres", de Stephen King!

Mouahahahahaha!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois pirodon



Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Lun 5 Juin - 21:04

Enfin une bonne nouvelle : nos amis d'en haut ont enfin été entendus, la discrimination positive est appliquée, il suffit de regarder l'équipe de France de football.
TF1 va peut-être s'en inspirer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orlamonde

avatar

Nombre de messages : 886
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Mar 6 Juin - 21:17

Arf, j'ai pas bien compris où tu voulais en venir François. Certes l'équipe de France est une équipe métissée, ce qui est à mon avis, formidable. Mais qui sont ces amis d'en haut auxquels tu fais allusion et que vient faire TF1 là-dedans ? Tu pourrais me réexpliquer ? Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois pirodon



Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Mer 7 Juin - 1:14

nos amis d'en haut sont les princes qui nous gouvernent et qui ont appelé à la discrimination positive. Immédiatement TF1 a embauché un journaliste officiant de belle manière sur canal plus .
La question qui s'est posée dans tous les médias a été de savoir s'il avait été embauché pour ses compétences ou parce qu'il est noir.
Si tu as vu l'équipe de FRance de foot tu as du constater que sur 11 joueurs 8 étaient noirs.
Donc c'était une boutade par rapport aux propos de nos gouvernants, rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le chat des voisins

avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: petite anticipation   Mer 21 Juin - 1:44

- Que pensez vous de l’état de la planète ?

- Qu'est ce que vous attendez que je vous dise ? Vous vous souvenez des histoires de science fiction d’il y a trente ans ? On parlait de la fin du monde, de voyages intergalactiques... Et bien voilà on y est, 2032, et c’est toujours la même chose, en un peu plus pire, certes, mais dans le fond rien n’a vraiment changé, on se traîne toujours au boulot pour nourrir sa famille.
Ma fille croit dur comme fer que c’est la fin, mais je ne vois pas de grandes transformations dans l’évolution de nos sociétés. J’ai toujours connu les problèmes de pollution, de déforestation, de surpopulation, de guerres au moyen orient, cela a toujours été, et le monde s’adapte. Peut être que la qualité de vie en pâtit et que, bien entendu, on ne peut plus voir de tigres que dans les zoo, mais on vit non ? la planète n’a pas explosé. Bon, il y a eu cet attentat aux Etats-Unis, qui a quand même fait du mal à la côte ouest, l’utilisation de déchets radioactifs n’était pas très fair-play et condamne cette région pour des millions d’années. L’Iran n’est plus fréquentable non plus, ils n’ont pas lésiné pour les représailles les salauds. Il paraît que c’était prévu depuis des années, mais je n’y crois pas, le pétrole n’a plus tant de valeur depuis l’adoption des biocarburants, et l’extraction est beaucoup trop chère en zone contaminée, les Etats-Unis n’avait donc aucun intérêt à raser cette région sinon par pure esprit de vengeance. Dix millions de morts au total, voilà le bilan de ces trente dernières années. Voilà où en est notre planète, je n’y suis pour rien et je ne vois pas ce que ma fille me reproche, et je ne sais pas ce que je fais ici.

- Vous êtes là, parce que votre fille, Chloé, 16 ans, a porté plainte contre vous pour « éducation déplacée dans la bio conjoncture »

- Je ne comprends pas cette accusation, je pense faire de mon mieux tout le temps, et cette gamine est une ado, et vous savez ce que c’est, à cet âge, on est en guerre avec tout le monde, tout le temps, on veut refaire le monde …

- Oui je vois tous les jours des jeunes de cet âge, mais les accusations qu’elle a porté contre vous sont assez graves – Etes vous au courant des dernières prévisions climatiques pour les dix prochaines années ?

- Oui, il va faire chaud.

- Oui, et votre fille nous a raconté votre passion pour la motocyclette. Vous possédez, d’après mes notes, trois véhicules motorisés dont deux par moteur à explosion, qui marchent exclusivement avec de l’essence dont l’indice d’octane est d’un minimum de 95.

- Ah oui, ça ne marche pas avec du jus de betterave ces engins là.

- C’est une passion pour vous la moto ?

- Oui, vous conduisez un deux roues vous même n’est ce pas ?

- J’ai un scooter de 500 Watt.

- Ah – Si je vous parle d’une Ducati 999, de son bruit, de son odeur, de ses vibrations, ça n’évoquera rien pour vous …

- Non, mais nous arrivons justement à ce qui vous est reproché. Cet engin est classé dans la liste des « véhicules nuisibles à la vie sur terre » et dont l’utilisation a été interdit par le décret 2022, qui faisait suite aux catastrophes climatiques de 2020.

- Ce n’est pas les quelques kilomètres que je fais avec ma Ducat qui vont changer le sens de rotation de la terre. Et c’est important pour moi, je vis pleinement à son guidon. Il se passe quelque chose, et les gamins me regardent comme un gentil extra terrestre. Et puis il y a toute les rencontres que j’ai faite grâce à la moto. Vraiment, on ne peut m’enlever ce plaisir.

- Votre fille nous a aussi expliqué que vous aviez modifié le réglage de la carburation de votre machine pour en augmenter la richesse. En d’autres termes, vous avez délibérément augmenté la consommation, et par conséquent, vos rejets polluants, pour augmenter les performances de votre machine.

- Oui, mais ce n’est rien par rapport aux émissions des chars anti-émeute de l’armée qui tournent en ce moment dans les rues.

- Je ne juge pas les actes du gouvernement, mais ceux des citoyens qui font abstraction des lois, volontairement.
Vous avez donc trois motos, une Ducati dont nous venons de parler et quoi d’autre ?

- J’ai une Triumph et une Yam 1500 Watt pour aller bosser.

- Parlez moi de la Triumph.

- C’est une Bonneville des années 2000, pas l’original malheureusement, on n’en voit plus que dans les musées, mais la mienne a été préparé, un beau café racer, j’ai passé six mois de salaire dans ce bijou.

- J’aimerais savoir comment vous réussissez a rouler dans l’agglomération sans être arrêté par nos services anti-pollution ?

- Le scooter électrique qui taxera ma Ducat n’a pas encore été inventé.
Où est ma fille ?

- Elle a demandé à être placé dans une famille bio.

- Dans une famille bio ? Je rêve.
Elle n’a manqué de rien depuis que sa mère est partie ! Je lui ai acheté tous les trucs à la mode, la little box, le power communicator, je l’ai abonné à Super-Virgin, enfin merde, elle a été pourrie gâtée…

- C’est justement ce qu’elle vous reproche.

- Vous voulez me dire que j’ai été trop généreux ?

- Non, mais vous vivez encore et toujours dans la consommation, vous usez, et vous nuisez.
Votre fille, comme beaucoup de jeunes, refuse, et vous le savez, de vivre sur ce mode de consommation active. Elle a rejoint les brigades vertes et nous ne pouvons que la féliciter de ce choix. Le gouvernement a adopté des mesures qui ont pour but de sauver la vie sur terre. Les derniers rapports indiquent que cela n’est toujours pas suffisant. On nous demande d’être très ferme sur ces sujets, à juste titre, et votre Chloé a eu raison de vous dénoncer. Nous avons fait une enquête sur vos habitudes et les conclusions démontrent que vous êtes réellement nuisible à l’environnement : vous rejetez deux tonnes 354 de déchets non recyclables par an, et 327 kilogrammes de gaz à effet de serre hors défections naturelles.

- Mais je fais comme tout le monde…

- Vous n’êtes pas, en tout état de cause, dans la norme autorisée, et vous n’êtes pas un bon exemple pour votre fille. Je vais signer aujourd’hui son placement jusqu’à sa majorité dans une famille bio. Vous pourrez bien entendu la voir, mais vous devriez changer votre style vestimentaire.

- Q’est ce qu’il a ce blouson ?

- Il y a des écussons, de la publicité, comme ce Texaco, ces firmes sont de gros pollueurs. Vous pourriez choquer la famille, votre fille vous a sans doute déjà fait la remarque.

- Oui, des remarques elle m’en a fait des centaines. Elle a trouvé un copain qui est un petit militant des brigades vertes. Je ne peux pas lui reprocher, chacun est libre de militer pour qui il veut, et c’est sans doute une noble cause, mais il va un peu loin. Pour moi ce sont des extrémistes. Il ne veut rien toucher de peur de choper un truc, et puis ce masque sur le nez, dans la rue je veux bien, mais dans mon salon, quand même…

- Le ministre de l’écologie a mis en place ces brigades parce que c’était indispensable. La terre est vraiment en train de mourir, ou du moins de changer pour un monde de plus en plus hostile à nos vies. Vous devriez lire les dernières constatations de l’OSB. Vous seriez étonné de voir a quel point tout est nocif. Par exemple, les émanations des encres des stylos bic sont cancérigènes, surtout la rouge. Il faut être vigilant pour les futures générations, et il faut changer vos habitudes.

- Mais, ces quelques mauvaises habitudes ne méritent pas de punitions pareilles. J’ai besoin de ma fille avec moi. Elle n’est pas forcément très agréable en ce moment, mais je l’adore, vous comprenez, elle est comme sa mère… et elle suit le même chemin, malheureusement.

- Sa mère est décédée il y a cinq ans c’est cela ?

- Oui, elle est partie. Elle s’est engagée dans les forces de libération de la forêt amazonienne. Elle a tenu deux semaines avant de marcher sur une mine.

- Votre fille est sans doute très influencé par l’histoire admirable de votre mère. Et je la comprends quand elle me dit qu’elle ne veut plus voir tout le plastique qui est chez vous, qu’elle ne veut plus sentir tous ces produits nocifs qu’elle respire sans le vouloir. Je suis sûr que vous fumez en plus, non ?
Pour ce qui est de vos véhicules non conformes, vous allez procéder à leur destruction et vous nous en apporterez le certificat dans un délais de deux semaines. Je vous dresse également un procès verbal pour l’infraction de pollution volontaire, et consigne 30% semestriel de vos droits salariaux pour la reforestation. Peut-être apprendrez vous ainsi qu’il n’est pas obligatoire de consommer pour vivre.

- Mais… On m’a appris a consommer. C’est vous, l’état, la société ! La croissance, souvenez vous !

- C’est une notion démodée, la vie est redevenue une priorité. Au revoir Monsieur.


Dernière édition par le Jeu 22 Juin - 3:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy

avatar

Nombre de messages : 671
Localisation : De retour chez les cigognes
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: re: petite anticipation   Mer 21 Juin - 10:22

cheers Joli, Monsieur le chat des voisins !

Euh, une petite question qui me chiffonne en tant que mangeuse de stylos bics (on gère son stress comme on peut), ils sont vraiment cancérigènes ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme

avatar

Nombre de messages : 1489
Age : 35
Localisation : Il n'y a que Maille qui Mayence.
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Mer 21 Juin - 10:59

Héhé, bravo LeChat!
Ca c'est de la science-fiction! Un ministère de l'écologie qui fait quelque chose!! Ca c'est du jamais vu!

Mais comme vous voyez, tous, ce genre de monde n'est pas rigolo. Le "tout écolo", c'est pas folichon. Rejoignez-moi dans ma lutte!
Eliminons 90% de l'humanité, et les survivants seront heureux! Enfin l'égalité, enfin la paix, enfin la... La ferme? OK, je me tais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy

avatar

Nombre de messages : 671
Localisation : De retour chez les cigognes
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Mer 21 Juin - 11:12

Attention Jérôme, si tu continues, le 14 nous allons vraiment te prendre la Bastille !!! Regarde, ta couronne commence déjà à tomber : king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme

avatar

Nombre de messages : 1489
Age : 35
Localisation : Il n'y a que Maille qui Mayence.
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Mer 21 Juin - 11:27

Alors je vais aller chez le dentiste.

Couronne... Pour les dents... Non? OK, je sors. Je connais le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orlamonde

avatar

Nombre de messages : 886
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/05/2006

MessageSujet: Re: Ecrits personnels   Mer 21 Juin - 12:23

Pour les stylos bic, il a dit les rouges surtout.
Comme je crois tout ce que dit le Chat des voisins (c'est mon dieu vénéré), je vais être contrainte à partir d'aujourd'hui d'arrêter de corriger les cahiers de mes élèves.
Après tout, la santé d'abord !

PS : cheers Moi aussi je lève les bras pour cette chouette nouvelle et j'encourage Amy à nous poster ici un petit écrit aussi (si tu as quelque chose qui traine dans ta besace bien entendu, sinon tu peux toujours te lancer dans l'écriture d'un hymne à la gloire d'Orlamonde... oups , ok , j'arrête de faire mon Jérôme)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecrits personnels   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecrits personnels
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ouverture des espaces personnels
» Blogs personnels
» Quai des Ecrits
» Leanne Shapton : pièces importantes et effets personnels de la collection Lenore Doolan et Harold Morris...
» Comment gérez vous vos effets personnels dans les attractions ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rien de tel que jouer aux jeux ! :: Discussions passionnantes (ou pas)-
Sauter vers: